Fathia Zomita

Quartier
Essaada
Occupation
Habitante

« Nous manquons de tout. Les rues sont sombres. Les rues ne sont pas goudronnées. On n’a pas d’égouts. En hiver l’eau de pluie stagne et nous sommes enlisés dans la boue. En été, nous subissons l’invasion des serpents et des insectes. Les rues sont sombres. J’aimerais que l’on crée des lieux où les enfants et les jeunes peuvent s’épanouir. »