Youssef El Habachi

Quartier
Oued Dabbegh
Occupation
Habitant

« Je vis dans le quartier depuis 78. D’abord, les égouts ne sont pas fonctionnels. Il faut appeler pour qu’on vienne nous dépanner deux ou trois jours plus tard. Le tracteur ne ramasse pas les ordures. On l’appelle mais il passe son chemin. Les rues ne sont pas éclairées. On doit changer l’ampoule nous-mêmes. Un complexe sportif a été bâti puis abandonné. Les gens l’utilisent comme bon leur semble. Sortir d’ici ? Et après ? »