Shawarie, les images solidaires.

Photographes: Amine Landoulsi – Hamideddine Bouali – Mohamed Amine Charbti – Yassine Missaoui

Depuis des décennies des centaines de quartiers précaires ont surgi à la périphérie des grandes villes et particulièrement autour de Tunis Les habitations informelles y ont été construites souvent dans l’urgence, sans plan ni décision des autorités. Le résultat donne des cités ni complètement ville ni tout à fait campagne, des quartiers parfois insalubres dénués de système de transports, de structures sociales, de maisons de culture et d’espaces verts. Les habitants, parmi lesquels une part importante de jeunes chômeurs, sans opportunités pour se développer économiquement y traînent leur ennui.

Shawarie, la valeur d’un projet.

Le programme de réhabilitation des quartiers d’habitation informels (PRIQH) en Tunisie, a pour but d’aider les habitants de ces cités désavantagées à mieux s’intégrer dans leur commune, à améliorer leurs conditions de vie, à dynamiser ou à créer une économie de proximité via des interventions directes sur les infrastructures du quartiers (voirie, éclairage publics, équipements socio-collectifs etc.). Le PRIQH est en partie financé par l’Agence Française de Développement (AFD), l’Union Européenne (UE) et la Banque Européenne de l’Investissement (BEI). La maîtrise d’ouvrage est confiée à l’Agence de Réhabilitation et de Rénovation Urbaine (ARRU).

Ils sont trente jeunes, âgés de 18 à 28 ans, issus de quartiers marqués par des situations sociales handicapantes. Bénéficiaires du projet Vision Solidaire, ils ont la passion en bandoulière et la réussite en ligne de mire ; ils se lancent dans une première expérience professionnelle baptisée Shawarie ou rues, un projet conçu, concocté et réalisé par la Maison de l’Image qui a pour but de parfaire leurs connaissances dans les métiers de l’image. Les jeunes sont encadrés par des professionnels chevronnés. Ces articulations liées à l’image et sa mise en œuvre aident à réaliser et finaliser des reportages dans huit quartiers, relevant des délégations de La Marsa, Oued Ellil, Fouchana/Naasen, Mhamdia/Fouchana, Sidi Thabet et Douar Hicher.